Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Souvenirs d’enfance

Souvenirs d’enfance

S'il y a bien une chose que je n'ai pas choisie en décidant de reprendre la ferme familiale c'est la maison dans laquelle je vis. Elle est loin d'être ma maison de rêves. Même si mes parents l'ont bien entretenue, il reste qu'elle est vieille et un peu croche. Je n'ai pas de cave et encore moins de grenier utilisable. Bizarrement, elle a été construite du côté nord de l'étable. Il y a donc peu de soleil qui y entre les jours d'été. Nous n'avons pas de piscine et le patio (comprendre ici dalles de béton au sol) a été délaissé depuis tellement d'années qu'il ressemble plus à une jungle miniature qu'à une aire de détente. (J'ai une grande part de responsabilité dans cela!)

Pourtant, je l'aime. 

Parce qu'aucun autre endroit au monde me fait sentir aussi bien.   Parce que quand je regarde mon fils jouer dehors par la fenêtre, je sais exactement ce que ressentait ma mère, il y a presque 30 ans quand elle me regardait jouer. Parce que par un après-midi de pluie en été, l'odeur des lilas et de l'herbe fraîchement tondue me font penser au repos bien mérité que se permettait mon père les jours plus maussades. Parce que quand ma petite soeur dort dans la chambre de son enfance, elle espère qu'une voiture passe pour qu'elle puisse revoir les lumières faire le tour de la pièce comme elle l'a vu tant de fois durant son enfance. Parce que quand je monte à l'étage et que j'entre dans mon ancienne chambre, je me rappelle des nuits blanches à parler de tout et de rien avec ma grande soeur. Parce que quand je fais du pain, ça me rappelle les samedis soirs où ma mère jouait du piano pendant que le pain cuisait. Parce que quand j'entre dans la cuisine, je revois ma grand-mère qui plie le linge et qui prépare les haricots ramassés au jardin.

Ma maison je l'aime parce que je m'y sens bien. Tous mes souvenirs d'enfance y sont rattachés de près ou de loin. Je ne l'ai pas choisie, mais je ne vivrais pas ailleurs. 

Parce que parfois, ça arrive aussi aux adultes

Parce que parfois, ça arrive aussi aux adultes

Les tas de roches

Les tas de roches