Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Vive les vacances!

Wow, 4 jours de vacances qui s’annoncent, ça va être plaisant me direz-vous! C’est vrai, mais quand on a une ferme et aucun employé c’est tout un casse-tête de quitter la maison. J’ai déjà connu l’époque où on ne planifiait pas grand chose et qu’on partait sur un coup de tête faire une virée. Époque bien révolue lorsqu’on a des animaux! Il faut s’assurer que la clôture est en bonne condition, que le pacage est assez dense pour le nombre de jours qu’on veut partir, qu’il n’y aura pas de problème d’eau et que tout le troupeau se porte bien avant le départ. Une fois tout ceci vérifié ça devrait nous permettre de partir l’esprit tranquille. Mais je ne sais pas ce qui se passe, chaque fois qu’on se prépare à partir il y a une vache qui se prépare à vêler. On attend donc un peu le matin du départ pour voir si elle ne déciderait pas de mettre bas… on attend, mais lorsqu’on a 800 kilomètres à faire il faut se décider et partir malgré tout. On s’organise pour que quelqu’un vienne faire un tour et prendre une photo du troupeau (vive les téléphones intelligents!). Soulagement, sur la photo on voit le petit veau qui tête sa mère, signe que tout a bien été et que tout va bien. On peut profiter de la piscine de ma belle-sœur!

Les vacances et la ferme - Agrimom

Un petit coup de fil à des amis du village, il y a une panne électrique… ah non, la clôture et l’eau, ça prend de l’électricité. Mon chum est sur le nerf, s’il fait très chaud et que les vaches ont soif, une fois le bassin vide que se passera-t-il ? Vont-elles décider de défoncer la clôture pour aller s’abreuver au lac ? Je pense plutôt qu’elles vont s’arrêter dans le champ d’avoine de mon père, catastrophe. Il fait chaud sur le bord de la piscine de ma belle-sœur! On rappelle nos amis, l’électricité est revenue. Ouf, on prend un verre sur le bord de la piscine…

Voilà à quoi peuvent ressembler nos vacances. Mais ne soyez pas inquiets, j’ai romancé un peu l’histoire, la panne électrique ce n’était pas cette année, c’était l’année dernière!

Tous au champ!

La fête du Travail c’est chaque jour!