Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Il y a 49 ans lors de mon mariage…

J’ai 70 ans. Nous avions une ferme laitière et j'ai toujours participé à la traite des vaches matin et soir tout en enseignant à temps plein durant 33 ans. Notre fils a pris la relève de la ferme en 1992, avec son épouse et leurs trois enfants. Il semble leur manquer de temps, comme c'est le cas pour beaucoup de producteurs!

Quand la passion nous anime - Agrimom

Une chance que j'ai la « chance » de pouvoir encore me joindre à eux pour aider à la traite. Comme le temps de 6h à 7h30 le matin m' a paru long, les périodes de traite m'ont paru interminables durant les deux mois de convalescence lors de mon opération à un genou. Je réalise maintenant à la retraite la chance que j’ai de vivre dans le milieu de l’agriculture malgré la météo qui ne collabore pas toujours, malgré les soucis financiers, malgré la maladie qui frappe le troupeau, malgré tout le travail à exécuter sur une ferme, et j’en passe!

Je répète souvent : « Si vous travaillez, c'est que vous êtes jeunes car souvent ceux qui ne travaillent plus sont vieux et ils s'ennuient! » Quand la passion nous anime, c'est sans doute plus facile de passer à travers certaines déceptions : les projets de sorties manqués, les cultures à faible rendement, une bête à haut potentiel qui décède et comme c'est valorisant, on sait reconnaître positivement la vie qu'il y a autour de nous.

J’aimerais parfois revenir au temps où je courrais, où je me plaignais de manquer de temps, car j'étais jeune alors!

Donnez au suivant…

Chez papi et mamie à la ferme