Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Depuis que je suis maman

Depuis que je suis maman

C'est un fait bien connu, devenir maman transforme. Je ne suis pas maman depuis longtemps, mais il y a déjà plusieurs choses que j'ai comprises, plusieurs facettes de ma vie qui sont transformées à jamais. Bien entendu, mon quotidien est différent. Même si mon fils s'est rapidement glissé dans notre horaire, il n'en reste pas moins que prendre soin de lui remplit bien une journée ! 

Mais par-dessus le quotidien, cet évènement a changé ma façon de voir la vie, de percevoir l'avenir. Mon mari et moi avons toujours plusieurs projets en tête pour notre entreprise. Mais depuis que notre fils est avec nous, on voit plus loin, plus grand. Être agriculteur est déjà en soi un travail qui prend tout notre temps. Certaines personnes croyaient même que nous n'aurions jamais le temps d'avoir d'enfants parce que nous sommes si occupés par notre travail. Mais à quoi bon travailler autant et bâtir une entreprise à la sueur de notre front si ce n'est pour un jour la transmettre à nos enfants? Nous sommes bien loin de là certes, mais tout comme nos pères et nos mères ont trimé dur pour développer leur entreprises et élever leur famille dans le but de nous voir prospérer, c'est maintenant devenu mon rêve à moi aussi. Rien n'est plus beau que de voir le fruit de notre travail chaque jour et savoir que notre fils en profitera aussi. 

Il ne faut pas se le cacher, grandir sur une ferme permet aux enfants de développer toutes sortes d'aptitudes. L'autonomie, apprendre à prendre soin des autres, des animaux, le jardinage, voir une vache mettre bas ou en voir une autre mourir, savoir que la poule qui nous donne des oeufs se retrouvera au congélateur l'automne venu et que cela est le cycle normal de la vie. Ce sont des concepts qui ne se vivent et se comprennent qu'en vivant sur une ferme. Dès mon jeune âge, je parlais déjà de « nos vaches, nos champs ». C'est un sentiment d'appartenance. Quand on grandit sur une ferme, c'est un perpétuel travail d'équipe. Tout le monde met la main à la pâte pour qu’il y ait du pain sur la table. 

Depuis les dernières semaines, je réalise la chance que j'ai eu de grandir sur une ferme et la chance que mon fils aura de vivre la même chose. Il n'y a pas une journée qui ne passe sans que j'imagine la première fois où il traira une vache, la première fois où il donnera lui même le biberon à un veau nouveau-né. Je me demande déjà quel âge il aura quand il me demandera comment il se fait qu'une maman vient d'avoir un bébé veau si on n’a pas de papa à la ferme... (celle-là risque d'être un peu complexe à expliquer!) Je ris en pensant que bien vite (trop vite) il voudra tout faire comme papa, qu'il conduira le tracteur probablement bien avant d'être assez grand pour se rendre aux pédales...

Depuis que je suis maman, tous les jours je pense à toutes ces autres mamans agricultrices au Québec. Quand j'allaite mon fils à 5h le matin avant de l'habiller pour aller faire la traite, je me dis que bien des femmes vivent la même chose que moi. Être maman est déjà un travail à temps plein. Mais être une maman agricultrice, c'est carrément...fou! À vous toutes, les mamans agricultrices qui trainent leurs petits à l'étable depuis toujours, qui leur apprennent que le lait vient des vaches et non des tablettes d'épicerie. À toutes celles qui savent comment c'est difficile de rentrer un enfant dans son manteau d'hiver à 5h30 du matin quand ton mari t'appelle parce qu'une vache est en train de vêler et qu'il a besoin d'aide, à vous qui avez eu un congé de maternité bien court, qui en plus d'être une copropriétaire d'entreprise à temps plein êtes devenues des mamans à la maison à temps plein en plus... En ce début d'année, je vous lève mon chapeau! Je nous souhaite la santé, la patience et l'énergie de faire prospérer nos entreprises dans ces temps difficiles et que nous puissions réaliser la chance que nous avons d'élever nos enfants dans le plus bel environnement qui soit!

À lire aussi : Uptown Farm

Quel brouhaha!

Avez-vous un petit hamster qui tourne vous aussi?