Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Ma passion et moi

Ma passion et moi

Je m’appelle Nathan Bouchard, j’ai 13 ans. Je viens de la ville, mais depuis l’âge de 11 ans j’habite en campagne.  Lorsque je suis arrivé à mon nouveau chez moi, je voulais absolument avoir des animaux. Heureusement, mon oncle Guillaume (qui n’est pas mon oncle) venait d’avoir une nouvelle copine qui celle-ci avait plusieurs lapins. Guillaume a proposé à mon père et à ma mère, si nous voulions des lapins. Quand mes parents m’ont demandé si je voulais avoir des lapins, j’ai accepté sans aucune hésitation. Alors dès la fin de semaine, j’ai eu trois magnifiques lapins de race bélier-français (la meilleure race au monde!). Mes lapines se nommait : Blu-Blu, Oursonne et Princesse. J’ai eu ensuite deux nouveaux lapins : Dodue et Pixoue. Une fois l’automne venu, la question était de savoir si nous les mangions ou si nous les gardions. Cependant, il était hors de question pour moi de manger mes lapins. J’ai réussi à convaincre mes parents de leur faire une place dans la grange. L’été suivant, je me suis acheté un mâle qui se prénommait Pan-Pan et c’est à partir de ce moment que je me suis lancer dans l’élevage de lapins. En ce moment, je suis rendu à une quarantaine de lapins.

Ma passion à moi - Agrimom

L’agriculture est mode de vie qui fait en sorte que l’on peut se nourrir. «Lorsque j’étais jeune», l’agriculture pour moi était simplement le fait d’élever des animaux pour de la viande. Cependant, avec le temps j’ai compris que l’agriculture était bien plus compliqué que cela et que les fermiers travaillent tellement fort. L’agriculture est un monde fascinant. Malheureusement, de moins en moins de jeunes se lancent en agriculture même si plusieurs métiers sont en lien avec l’agriculture. En bref, je ne sais pas trop comment décrire l’agriculture, mais je peux vous dire que la majeure partie de l’agriculture se passe dans les champs.

Mes lapins sont très importants pour moi. Lorsque je vais faire mon train, je ne sais jamais à quelle heure je vais revenir, car je suis dans mon univers. La fin de semaine, je passe minimum trois heures par jour avec mes lapins. Mes parents viennent de se séparer, mais il n’était pas question que j’abandonne l’élevage. Ma priorité était de garder mes lapins, car c’est une partie complète de ma vie maintenant. Mes lapins sont traités comme des dieux, je leur donne des gâteries comme des carottes, des pommes, de la laitue, etc... L’été, je fais en sorte que mes lapins puissent aller courir dehors et qu’ils puissent manger du foin. Je parle de mes lapins presque tout le temps et à n’importe qui. Un jour, je parlais de mes lapins durant le dîner et mon frère m’a dit : « peux-tu parler d’autre chose que de tes lapins?»  Les lapins font partie de ma vie, ils sont très importants pour moi et m’occuper de mes petites boules de poils ne sera jamais une tâche.

Ma passion à moi - Agrimom

Selon moi, il faudrait encourager les jeunes à faire carrière dans le monde de l’agriculture. Dans très peu de temps, il n’y aura plus de relève ce qui ferait en sorte que toutes les fermes devraient fermer. Pour ce faire, il faudrait les aider à démarrer leur entreprise agricole pour ne pas qu’ils fassent des erreurs et qu’on puisse leur donner des formations afin qu’ils aient un meilleur rendement. Aussi, il faudrait que le coût des machineries ne soit pas à un prix à en perdre le souffle. Finalement, les agriculteurs font en sorte que nous avons de la nourriture, ils travaillent extrêmement fort toute leur vie, mais ils gagnent très peu d’argent.

 
Le gars de la ville qui fait son entrée en campagne

Le gars de la ville qui fait son entrée en campagne

Les grandes décisions…

Les grandes décisions…