Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

La différence

La différence

Le temps des fêtes est bel et bien derrière nous et nous avons pour la plupart fait de belles rencontres. La famille, les amis et compagnies. J’ai eu la chance de rencontrer plein de nouvelles personnes et d’avoir de nombreuses discussions ici et là. Mais, j’ai accroché sur quelque chose qui m’a frappé, la différence... Deux personnes m’ont marqué, la première m’a raconté qu’elle avait peu de conversation avec ses parents, parce qu’ils n’acceptaient pas son choix de carrière dans le domaine de l’art. L’autre m’a confié que ces parents l’ont rejetée parce qu’elle n’avait plus la même croyance religieuse qu’eux. Quelques fois quand on se retrouve à l’écart ce n’est pas facile, mais lorsque cela vient des membres de notre propre famille c’est plus difficile.

La différence - Agrimom

Au secondaire, j’ai eu à faire un travail sur une personne que l’on admirait.  J’avais choisi mon grand-père. La première raison était d’avoir vécu avec ma grand-mère.  :P Non sans farce, pour le courage qu’il a eu de défricher sa terre. De partir de rien et d’en vivre. En fait, presque tout le monde vivait de l‘agriculture.

Et maintenant, la minorité dans la civilisation d’aujourd’hui, c’est nous.

Mais cette différence n’est-elle pas à l’origine  de notre métier? Le premier qui s’est levé et qui s’est dit pourquoi, je ne me défricherais pas une terre, pourquoi  je ne la cultiverais pas, pourquoi je ne serais pas capable de bâtir un avenir plus sûr pour ma famille et  ce choix de vie, certains d’entre nous l’ont aussi fait!

J’ai eu la chance d’avoir des parents magnifiques qui ont été là pour moi. Le plus grand défi que j’ai rencontré dans ma vie a été celui du transfert avec mes parents.  Différentes visions d’avenir s’affrontent en face à face... Mais en fin de compte qu’est-ce qui est le plus important…? La base ne devrait-elle pas être aussi simplement que d’échanger et  se donner la chance de se comprendre? Être là,  un à côté de l’autre pour affronter ce qui s’en vient.   Quel que soit l’objectif que l’on a et même si ça ne va pas dans le sens que l’on souhaite, il faut garder en tête une chose. Quel est l’objectif de départ?  Soyez fier de partager vos passions avec vos enfants. Soyez fier tout court, peu importe le chemin qu’ils prendront, car ils feront voyager vos valeurs partout où ils passeront, mais pour ça, il faut qu’ils soient fiers d’eux aussi. Je ne suis pas de ceux qui s’émerveillent devant chaque dessin que font mes enfants, mais je suis fier de les encourager, de  leur montrer la force d’une famille, cette famille réunie autour d’un bon repas pour partager les bons et les mauvais coups. Une famille unie de par ses valeurs, mais aussi par ses différences.

Temps de repos et convalescence... la hantise de tout agriculteur!

Temps de repos et convalescence... la hantise de tout agriculteur!

Trouver l'employé du mois

Trouver l'employé du mois