Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

La journée internationale de la femme

La journée internationale de la femme

Impliqué dans le réseau des groupes de femmes de Chaudière-Appalaches, Agrimom a donné la voix aux femmes en agriculture depuis bientôt 2 ans.

Nous avons parti ce blogue en voyant peu de femmes du milieu agricole prendre la parole! Et évidemment nous voulions le faire de façon positive! Ce qui, depuis le début est chose réussie!

Donc mettons quelques points au clair. Le féminisme ce n’est pas de brûler les soutiens-gorges (Désolé les gars, une prochaine fois peut-être!) Ce n’est pas non plus prendre les hommes pour des méchants! (Bien non toi! Nous en avons même qui écrivent sur le blogue.)

C’est rendu que dire féminisme c’est aussi pire que de dire Voldemort dans un épisode d’Harry Potter toé chose!

Le féminisme, c’est ni plus ni moins qu’une question d’égalité! Tu sais, quand entre ton chum et toi c’est égal! Comme la ferme vous appartient à vous deux, si elle ne t'appartient pas, tu as le salaire en conséquence.

Pas plus compliqué que ça! Que tu aimes,ou pas le rose, le mauve ou que tu aimes ça le maquillage, on a pas à se soucier de ça, tu prônes l’égalité homme-femme, bien c’est parfait.

Je croyais qu’en 2017 nous étions égaux et que nous n’avions nul besoin d’en parler, puisque j’ai été élevée dans une famille où il n’y avait pas de différence entre les gars et les filles. Dans un réseau la semaine dernière, Marie-Pier et moi, nous sommes faites traiter de pas mal de choses que nous ne sommes pas!  Et je trouvais cela désolant!

Les agriculteurs ont des qualités très importantes: l’authenticité, la passion et le sens du partage. Profitons-en pour montrer que nous sommes égaux  (oui, mais mon voisin lui, sur sa ferme c’est loin d’être l’égalité) bien, commence par ta famille et toi. Ça ne veut pas dire qu’à partir de maintenant ce seront juste les gars qui feront la vaisselle, mais oui ça se peut qu’elle veuille aller faire la traite pour ne pas avoir à endurer la crise de bacon du terrible two et te laisser ça sur les bras. Tout est une question d’entraide équitable!

Malheureusement, il y a encore des gens qui ne croient pas en l’égalité, mais nous oui!

Donc, let’s go fille si tu veux écrire on va t’accepter! Et toi aussi mon grand! Parce que je sais pas si tu as remarqué, au nombre de fois que je l’ai écrit, mais….nous sommes égaux, pour tous ;)

Donc, non nous ne fêterons pas cette journée...on va en prendre conscience. (Bon ok, le verre de vin est accepté!)

Natacha et Caroline

Exit la culpabilité!

Exit la culpabilité!

Le gars de la ville qui fait son entrée en campagne

Le gars de la ville qui fait son entrée en campagne