Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Le temps passe vite

Le temps passe vite

Mon fils a grandi d’une façon merveilleuse et bien à lui en se moquant bien de toutes ces chartes de docteurs qui mentionnent à quel âge l’enfant doit avoir fait différents apprentissages. Petit garçon chanceux, il est né dans une famille où son papa n’accordait aucune importance à tous ces papiers et qui était sûre que le temps est la solution à bien des maux de la vie. Et tout allait bien dans cette ambiance d’apprentissage. 

Puis, est arrivé le jour où il a dû aller à l’école. Plus les jours avançaient et plus mon fils perdait son beau sourire, son imagination riche et sa soif d’apprendre pour laisser place à la fatigue et l’isolement. Pour un enfant en maternelle ouf! À tout problème il existe une solution et parfois on doit avoir recours à des méthodes qui nous semblent inconcevables. Un jour mon conjoint, qui avait eu vent de cette alternative, m’a fait la grande demande: «Voudrais-tu faire l’école à la maison?» J’ai hésité...et plus le temps passait, plus l’état de mon fils s’aggravait. 

Je me rappelle encore de ce matin où il n’y avait plus aucun sourire sur son visage et où toute sa souffrance se transforma en petits mots dans sa bouche de 6 ans. Ce jour-là, il ne retourna plus à l’école. Toutes mes peurs se sont envolées pour laisser place à la confiance absolue en l’avenir. Après tout, lorsqu’on choisit de vivre en agriculture, on fait confiance à demain. Chaque année, on met la semence en terre ne sachant pas les intempéries que celle-ci devra affronter, mais une chose est sûre, c’est que l’on récolte ce que l’on a semé! Et nous on s’aime, alors, pourquoi ne pas avoir la même philosophie pour l’éducation de mes enfants? 

J’ai trouvé une pédagogie adaptée aux besoins de mon fils que j’ai mise en place et qui fit boule de neige sur mes deux autres amours qui font aussi le homeschooling. Leurs apprentissages avancent à grands pas. J’ai découvert des réseaux impressionnants de famille qui font l’école-maison. Des gens extraordinaires informés et bien organisés. Mon fils s’est remis à sourire, à apprendre et à rêver. Il réussit à faire aujourd’hui ce qu’on lui refusait jadis à l’école. C’est fou tout ce qu’on peut faire quand on met toutes nos énergies à créer quelque chose qui est en parfaite harmonie avec nos valeurs et qu’on laisse tomber nos œillères. 

Notre famille n’en est que plus unie et c’est une grande fierté de partager tout notre savoir avec eux. Constater tous leurs beaux progrès tout en étant totalement impliqué dans cette réussite et surtout... prendre le temps! 

L’école à la maison n’est peut-être pas la solution de chacun, mais l’audace et le courage devraient porter les pas de nos vies. Et si c’est là, l’apprentissage le plus important qu’on aura fait à nos enfants et bien tant mieux! Ils ont tout en eux pour réussir dans ce cas! 

La mort, ça fait aussi partie de la vie…

La mort, ça fait aussi partie de la vie…

L’accueil des régions… est-ce que les bottines suivent les babines?

L’accueil des régions… est-ce que les bottines suivent les babines?