Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Fin de l'hiver

Fin de l'hiver

Aujourd’hui, ça sent le printemps dans mon coeur.


Il fait soleil, la petite ligne rouge de mon thermomètre s’approche du zéro, j’ai envie de manger un bon burger d’agneau sur le BBQ, je me sens de bonne humeur et j’ai même le goût de craquer une fenêtre pour changer l’air de la maison.

Ce fut un hiver rude. Côté météo bien sûr, mais côté malchance aussi. Je suis prête à dire aurevoir à cette saison que d’ordinaire j’aime bien. Je suis prête à changer d’humeur en même temps qu’on changera de saison.

Le soleil qui se couche plus tard, l’eau qui fond dans la rue, mon petit manteau de printemps rose flash, l’odeur de l’eau d’érable en ébullition, le traditionnel repas de cabane, la préparation des semis intérieurs. Sans oublier la brassée étendue sur la corde. Ouais... Définitivement, tout ça me parle!

J’aime tellement l’odeur de la terre qui dégèle. C’est une odeur-souvenir. Aussi clair qu’une photo. Chaque fois qu’elle me revient au nez, je me revois à l’âge de 7 ans, avec mon petit kiwi vert et mauve flash, en train d’écouter le ruisseau déchaîné par la fonte des neiges et d’être bien. Déjà à 7 ans, la beauté de la nature m’apaisait et m’envoutait. C’est comme la chanson « La langue de chez nous », un autre souvenir de mes 7 ans. Encore aujourd’hui, chaque fois que je l’écoute, je me revois assise sur les balles rondes à regarder le foin pousser par une belle journée de mai. Les paysages de ma région; le plus beau spectacle qui m’émerveille jour après jour.

Je me considère tellement chanceuse de vivre dans ma belle Mauricie. J’ai la chance de pouvoir vivre chaque saison intensément et d’avoir droit à une diversité incroyable de paysages. Cours d’eau, forêts, montagnes, champs, tout y est. Chaque saison met chaque paysage en valeur. J’aime l’hiver pour la pureté, le printemps pour le renouveau, l’été pour sa vivacité et l’automne pour le retour aux sources.

J’ai débuté ce texte par une journée qui faisait rêver au printemps et je le peaufine un lendemain de tempête! Comme quoi on a beau rêver, mais Dame nature nous ramène vite sur terre en nous faisant comprendre qu’elle seule a le dernier mot.


Je vous souhaite donc une fin d’hiver en douceur, remplie de doux moments en famille. Et je vous souhaite un début de printemps explosif, énergique et qui vous réchauffera autant les mains que le coeur ?

Qui prend homme, prend pays

Qui prend homme, prend pays

J'aurais donc dû

J'aurais donc dû