Agrimom.jpg

L'agriculture positive!

Bienvenue sur le blogue d'Agrimom!

Une histoire de caca

Une histoire de caca

Élever des enfants sur une ferme apporte son lot d’anecdotes cocasses et de péripéties rocambolesques! Parmi celles-ci, j’ai choisi de vous faire aujourd’hui un « spécial caca » !

Je ne sais pas si c’est partout pareil, mais chez moi, mes enfants sont devenus professionnels dans l’art de se « couvrir de merde » ! Depuis leur tendre enfance, ils ont le don d’être au mauvais endroit au mauvais moment. Même, bien couchés tranquilles dans leur poussette, c’était immanquable, il fallait qu’une vache décide de tousser en déféquant! J’imagine que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin de la scène, une belle explosion de couleur brunâtre!

Un peu plus vieux, une fois que leurs petites jambes étaient assez solides pour leur permettre d’explorer, mais pas assez solides pour esquiver les obstacles, ce n’était pas rare de les retrouver face première dans le dalot. Par chance, un mélange de fumier, d’urine et de paille ça fait un très bon coussin amortisseur.

Des cris de mort parce que leurs jouets étaient soit tombés dans le dalot, soit avaient été aspergés par une vache en train de faire caca, on en a entendu des tonnes! Si j’avais été payé à chaque fois que j’ai ramassé un jouet plein de merde et traversé l’étable pour aller les laver dans la laiterie, je serais riche aujourd’hui. Parfois ils jouaient volontairement avec le fumier pour faire comme papa qui l’étend dans les champs, mais là, c’est dans l’allée qu’ils l’étendaient.

Puis viens le moment où ils sont assez grands pour aider. Une des premières tâches qui leur est attribuée est de nettoyer les logettes en y enlevant les tas de fumier. Encore là, ils trouvent le moyen de revenir totalement sales. La plupart du temps ils font lever une vache qui a le toupillon dans une belle flaque. Et vlan un petit coup de queue de la part de la vache, et vlan un enfant bien peinturé en brun! Parfois ils veulent aller trop vite et trébuchent sur la raclette et vlan, les jambes en l’air et les fesses directement dans le caca!

Notre histoire la plus marquante et qui aurait pu être dramatique s’est passée dans la fosse à fumier. Étant à l’extérieur pour le travail, mes enfants étaient allés travailler avec leur papa. C’était journée épandage de fumier. Après plusieurs aller-retour dans les champs, mes enfants qui a l’époque avaient 2 et 4 ans commençaient à en avoir marre de rester sages dans le tracteur. Heureusement pour eux, j’avais fini de travailler et j’étais en route vers l’étable.

Papa chargeait l’épandeur à fumier avec un tracteur à pelle sous le regard attentif de mes enfants qui eux, attendaient dans le tracteur qui était attelé à l’épandeur. Tout d’un coup, mon fils a décidé de se faufiler derrière le siège du conducteur et pour une raison que l’on ignore, la fenêtre arrière s’est ouverte. Ce qui devait arriver arriva, Antoine fit un vol plané, tête première sur le plancher de la fosse en béton recouverte d’une mince couche de fumier. Vous savez, cette couche trop mince pour amortir sa chute, mais juste assez épaisse pour le beurrer de la tête aux pieds. Ma fille a lancé un cri à son père et mon fils s’est mis à hurler de douleur. J’étais juste à côté de la fosse et j’ai tout entendu, mais je suis arrivée une fraction de seconde trop tard. Mon petit bonhomme de 2 ans était étendu sur le sol, dégoulinant, mais surtout avec un énorme hématome rouge-bleu sur le front. C’est la première fois de ma vie que j’ai hésité avant de prendre mon fils dans mes bras. Il était franchement dégueulasse! Comme mon fils était toujours conscient et somme toute bien, on l’a vite rincé dans la laiterie, mit des vêtements propres et je suis partie en voiture avec lui en direction de l’hôpital.

En attente pour voir le médecin, à part son énorme bosse sur le front, il était « top shape ». Tel un enfant de 2 ans, il courait partout et touchait à tout! Le seul problème c’est que malgré qu’il ait l’air propre, il dégageait une désagréable odeur de fumier. Si vous saviez le nombre de personnes qui m’ont discrètement ou pas, dis que mon fils avait fait caca dans sa couche! À chaque fois qu’une nouvelle personne arrivait à l’hôpital, je devais réexpliquer l’histoire. Si mon fils sentait mauvais, c’est qu’il était tombé dans la fosse à fumier et non à cause de sa couche souillée! Nous avons fini par voir le médecin après quelques heures et il s’en est sorti avec des contusions et une légère commotion cérébrale! Plus de peur que de mal.

Vivre sur une ferme est merveilleux pour élever nos enfants, mais aussi très dangereux. Aujourd’hui on rit bien de cette histoire, mais la fin aurait pu être beaucoup moins drôle. La morale dans tout ça, toujours être prudent et ne jamais laisser vos jeunes enfants seuls dans un tracteur même si vous êtes à proximité!

Si jamais un jour on trouve au fumier des vertus extraordinaires pour la peau, de 1- mes enfants vont avoir une magnifique peau et de 2- je vais me lancer dans les petits pots de crèmes ! C’est une ressource inépuisable que j’ai en très grande quantité, de quoi devenir millionnaire!!!

Ah ! Les roches...

Ah ! Les roches...

On vous attend dans le Nord de l’Ontario!

On vous attend dans le Nord de l’Ontario!